Vivant et florissant: restauration réussie à Lake Balmer

Primary tabs

Vivant et florissant: restauration réussie à Lake Balmer

tweet me:
.@Goldcorp_Inc Vivant et florissant: restauration réussie à Lake Balmer http://bit.ly/1QSIUyh
Tuesday, March 8, 2016 - 2:00pm

CAMPAIGN: Together, Creating Sustainable Value

CONTENT: Blog

Dans le segment d’aujourd’hui de notre série en plusieurs parties, nous partageons avec vous une histoire qui montre qu’il n’y a pas de défi insurmontable si on a la bonne équipe en place.

Lorsque Goldcorp a acquis Red Lake Gold Mines dans les années 1990, il a également hérité un défi environnemental au lac voisin Balmer.

Les pratiques minières d’autrefois avaient déjà commencé à avoir des répercussions sur la santé du lac en 1948. Vu sa proximité, les effluents du site de gestion de résidus de la mine de Red Lake ont été déversés dans les eaux du lac pendant des décennies. Dans les années 1970, les sédiments et les taux élevés de métaux, de nutriments et de cyanure présents dans l’eau avaient éliminé toute vie aquatique.

À l'époque, ces pratiques dommageable étaient communs, commente James Russel, directeur de l’environnement à Red Lake. « Aujourd’hui, nous nous efforçons de minimiser les impacts de nos opérations minières et nous nous appliquons à la restauration des secteurs qui ont subi les répercussions d’opérations antérieures. »

Avant les efforts de remise en état de Goldcorp ont commencé, la situation était sombre. Dave Gelderland, gestionnaire de la responsabilité sociale d’entreprise à Red Lake, a affirmé : « Les premières études environnementales à Lake Balmer, qui ont eu lieu avant les efforts de restauration, ont révélé une étendue d’eau complètement dépourvue de toute vie. » Gelderland s’est joint à Goldcorp dans les années 1990 et il est un membre de longue date de l’équipe qui a restauré le lac. Au cours des premières années, dit-il, « nous avons pu remarquer une amélioration tangible de la qualité de l’eau ». En 1996, on pouvait constater la recolonisation naturelle d’espèces de petits poissons. En 2000, le meunier noir, une espèce de plus grande taille, était revenu.

Les travaux de surveillance et la restauration ont continué, les usines de traitement des eaux ont été améliorés et le lac était rempli de dorés. Une couche de matière organique s’est graduellement formée par-dessus les sédiments de résidus, aidant à réduire la concentration de métaux dans l’eau à un point tel qu’on a permis à l’eau de Balmer Lake de s’écouler naturellement dans les bassins hydrographiques avoisinants à nouveau.

Les dernières études ont démontré les résultats positifs produits par des décennies d’efforts de restauration. Gelderland ajoute : « Nous avons maintenant des populations autonomes de dorés et de grands brochets au Balmer Lake, une chose que plusieurs auraient considérée impossible dans les années 1980. C’est une véritable histoire de réussite qui vaut les efforts de tant d’années consacrés au projet et dont chacun aux mines d’or de Red Lake et au sein de Goldcorp devrait être fier. »

En septembre 2014, l’équipe environnementale de Red Lake a tenu le tout premier tournoi de pêche sur invitation de Balmer Lake, avec remise à l’eau bien entendu. Au total, 30 poissons ont été pêchés, mesurés, photographiés et remis à l’eau, permettant ainsi d’obtenir de nouvelles informations scientifiques sur la restauration en cours.

Cette histoire et bien d’autres qui démontrent l’engagement de Goldcorp envers sa vision « Créer ensemble de la valeur durable » sont extraites de notre magazine En Surface. Cliquez ici pour obtenir le numéro 11, 2015/2016.

Keywords: Environment | Balmer Lake | Goldcorp | RLGM | Responsible Production & Consumption | Water | l’équipe environnementale de Red Lake | mine aurifère de Red Lake | restauration

CAMPAIGN: Together, Creating Sustainable Value

CONTENT: Blog

parse.ly