En sécurité jusqu’à la maison

Primary tabs

En sécurité jusqu’à la maison

tweet me:
.@Goldcorp_Inc En sécurité jusqu’à la maison http://bit.ly/1SPw5Hk
Monday, March 7, 2016 - 6:00pm

CAMPAIGN: Safe Enough for Our Families

CONTENT: Blog

Du 6 au 9 mars 2016, Toronto, Ontario accueillera plus de 20 000 participants de plus de 100 pays à la convention international de la Prospectors & Developers Association of Canada (PDAC). Goldcorp est fière d’être un commanditaire Platinum de ce congrès, où des membres de l’industrie minière des quatre coins du monde se rassemblent pour se connecter et d’apprendre les uns des autres. Nous vous invitons à faire connaissance avec nous au cours des prochains jours. Nous partagerons une série d’articles consacrés aux employés de Goldcorp et rapporterons des histoires vécues en provenance de nos sites miniers qui reflètent les valeurs et les priorités de Goldcorp. En cette journée d’ouverture du congrès de la PDAC, nous vous présentons un étudiant d’été qui a suivi la formation sur la sécurité pendant son passage chez Goldcorp et qui a mis ses acquis en pratique dans sa vie personnelle en portant secours à un parfait étranger.

Sur le chemin de retour de 7 heures à Thunder Bay une nuit à la fin d’août sous une pluie battante, Jack Lawson réfléchissait à l’été qu’il venait de passer à travailler auprès de Ron Scherby comme stagiaire au service de planification du forage de trous-long à la mine aurifère de Red Lake. Lawson, âgé de 19 ans, avait beaucoup appris pendant ses deux étés à la mine : il a suivi une formation et acquis une expérience d’une valeur inestimable qui lui avaient apporté une solide éthique, un esprit d’équipe bien développé et un grand souci de la sécurité. Des compétences tout aussi utiles au travail que dans la vie de tous les jours.

Sous une pluie battante qui réduisait considérablement la visibilité, Lawson conduisait prudemment son véhicule chargé de matériel et d’effets personnels. Tout à coup, son regard fut attiré par une forme vague dans l’ombre sur le bord de la route. En ralentissant pour mieux voir de quoi il retournait, il a vue enfin un cycliste solitaire vêtu tout en noir en l’absence de lumière ou des vêtements réfléchissants. Un scénario dangereux pour le cycliste aussi bien que les automobilistes sur la route, dans l’obscurité, et dans le mauvais temps.

Pour Lawson, les acquis tirés de ses formations en sécurité à la mine ont instinctivement débuté. . « J’avais peur pour la vie du cycliste et j’ai commencé à réfléchir aux moyens de remédier cette situation risquée. Au début, je pensais faire demi-tour et lui offrir un tour, mais mon véhicule était déjà rempli.. Il n’y avait pas assez de place pour lui, et encore moins pour son vélo. Je devais trouver une autre solution. »

C’est alors qu’une idée brillante lui est venue à l’esprit. Lawson a parcouru encore plusieurs centaines de mètres, s’est garé sur l’accotement puis a actionné ses feux de détresse. Dans son sac de matériel, il a trouvé deux articles de sauvetage indispensables dans les mines: une lumière frontale pour casque de sécurité et une balise bleue à DEL. Alors que le cycliste le rattrapait, Lawson lui a fait signe de s’arrêter.

J’ai crié : « Hé! J’ai quelque chose pour vous! » Quand le cycliste s’est arrêté, Lawson lui a expliqué que les automobilistes ne pouvaient pas le voir. Il ne parlait pas très bien anglais, mais il a semblé comprendre ce que je disais, car il a placé la lumière sur son casque pendant que j’installais la balise à l’arrière de son panier. Lorsque le cycliste est reparti, j’ai vérifié à quel point il était visible et j’ai pu voir une lumière bleue l’éclairer lui, son vélo et la route sur plusieurs centaines de mètres.»

Lawson dit sans la culture de sécurité intégrée dans les opérations quotidiennes de Goldcorp, il aurait sans doute, comme de nombreux automobilistes, dépassé le cycliste sans y porter attention. « Je tiens à remercier le personnel de la mine aurifère de Red Lake de m’avoir enseigné comment travailler dans un milieu suffisamment sécuritaire pour nos familles, mais aussi pour tous ceux qui nous entourent. La formation que j’ai reçue m’a appris à repérer les risques et, plus important encore, à avoir confiance en ma capacité de rendre le monde plus sécuritaire.»

Keywords: Social Impact & Volunteering | Goldcorp | Jack Lawson | Positive Change | RLGM | mine aurifère de Red Lake | sécurité

CAMPAIGN: Safe Enough for Our Families

CONTENT: Blog